Affichage des articles dont le libellé est Albums. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Albums. Afficher tous les articles

lundi 23 novembre 2020

A vos masques les doudous, en vrai !

Hello, amis masqués, amis confinés, amis sur vos canapés avec un un plaid, un thé et un bon bouquin !

Vous savez peut-être qu'à la rentrée, j'ai écrit un album pour aider les petits loups à ne pas trop angoisser face à toutes ces mesures et ces gestes que cette saleté de virus nous impose.
Les gestes barrière passe encore, le lavage des mains, excellent, mais les masques. 
Personnellement, ne pas voir les 3/4 du visage de mon interlocuteur me perturbe, alors j'imagine que pour les enfants, c'est encore pire.

Bref, puisqu'on doit en passer par là, il faut bien expliquer et tenter de le faire avec humour et douceur.
C'était mon but avec A VOS MASQUES LES DOUDOUS ! aux éditions Circonflexe, illustré fort mignonnement par Leila Brient.


Il y a quelques jours, sur Instagram, j'ai découvert le travail d'une enseignante de maternelle PS et MS, Manuella Roy, alias @moncartableavecdespaillettes . Déjà, rien que les paillettes, vous savez que ça me parle...
La maîtresse et son ATSEM ont demandé à chaque enfant de rapporter son doudou, pour lequel elles ont cousu un masque, comme dans l'album.

NAN MAIS C'EST PAS TOP CHOUCHOU GÉNIAL ???
Je craque totalement, j'imagine que les loulous aussi !
Je vous laisse découvrir le résultat, avec la photo de classe  la fin (oui, c'est aussi un de mes albums, La photo de classe, bim, pub subliminale !)
Je sens que vous allez sauter dans la boîte à couture pour réaliser d'aussi beaux masques aux doudous de vos petits cœurs. N'hésitez pas à m'envoyer des photos ! 






 



jeudi 4 juin 2020

Dans mon petit jardin, un magnifique album aux Editions du Ricochet

DANS MON PETIT JARDIN est enfin là, aux éditions du Ricochet !
Confinement oblige, sa parution a été repoussée au mois de mai, le mois où le jardin explose en couleurs.

Dans mon petit jardin, au départ il n'y avait rien. 
Papi m'a dit :
- Je t'ai préparé un carré dans mon potager. Fais-y pousser ce qui te plait.

Dans mon petit jardin, c'est l'histoire simple d'une petite fille qui découvre le plaisir de jardiner, de récolter (ou pas) ce qu'elle a semé (ou pas). Le bonheur d'avoir les doigts de pieds dans l'herbe et les mains dans la terre. Le temps d'observer les plantes pousser, les fourmis ou les escargots s'y balader.
Il vient de loin, cet album. Du carré que mon père me laissait pour y planter laitues, carottes, fraises et jolies fleurs.

C'est un album immense, absolument sublimé par les illustrations à la fois fraîches et colorées de Clémence Pollet. 

Il attendait un écrin de fleurs pour sortir, le voilà gâté...


Il vous donnera des envies de sortir les outils et de vous accroupir dès l'aube pour déguster les fraises des bois.


Vous apprendrez à aimer la pluie, qui arrose à votre place.


Vous vous allongerez dans l'herbe après avoir travaillé la terre !


Courez le découvrir dans votre librairie préférée. Il a déjà tellement conquis les libraires que je le vois beaucoup en vitrine. Vous ne pourrez pas le manquer.
Et n'oubliez pas de soutenir les librairies indépendantes et les auteurs vivants !

dimanche 22 mars 2020

Des histoires sur facebook ?

On est confinés. Plutôt que se morfondre et écouter BFM en boucle pour angoisser, on va penser autrement.
On est confinés...
Chouette ! On va en profiter pour lire et écouter des histoires à toutes les heures de la journée.
Comme plusieurs de mes consœurs et confrères, j'ai décidé de vous lire des albums les mercredis et les dimanches à 17h00 en FB live. Vous pouvez bien sûr retrouver ces vidéos sur ma page FB ensuite, pour les écouter à l'heure qui vous chante.
La première c'est....
Pourquoi ? Parce qu'il y a le mot POPOTIN dedans, et même, attention, le mot FESSES ! Et j'adore imaginer les enfants et leurs parents, chez eux, qui rient en disant FESSE FESSE FESSE ! 


Si l'album vous a plu, vous pouvez le retrouver chez votre libraire préréré (dès qu'il aura rouvert).

Tous les soirs à 16h30, à, partir de mardi, selon le même principe, je lirai un chapitre d'un de mes romans, comme les feuilletons radiophoniques de jadis...
Faites passer l'info, qu'on se retrouve nombreux, ça nous fera du bien de partager quelques minutes de lecture.
Je vous embrasse.
Ne sortez pas, même couverts !

jeudi 20 décembre 2018

Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec ton traîneau tiré par des licornes...

Que veulent les licornes pour Noël ? Vous le découvrirez dans cette vidéo hautement instructive !



Sachez, chers lutins, qu'il n'y a pas que les licornes qui fêtent Noël.
Les souris également sortent sapin, chocolats et petits souliers !

C'est pourquoi je m'associe à Lord Ken Ott, Lady Grapille et la fidèle Rieuse pour vous souhaiter de très belles fêtes  !



dimanche 23 septembre 2018

La longue liste des parutions de la rentrée !

Beaucoup, beaucoup de parutions en cette rentrée, depuis la fin août jusqu'à novembre.

J'espère pouvoir vous les faire découvrir en vrai et vous les dédicacer au cours des prochains mois.
Grand recueil, premières lectures, roman à partir de 8 ans, ou roman ado, il y en a pour tous goûts et pour tous les âges ! 
Mais en tout cas, de l'aventure, des rires et des frissons partout !

Je serai à Mouans-Sartoux du 4 au 7 octobre, puis au salon de Montreuil.














mardi 6 mars 2018

L'heure des papapis, coup de coeur Notiséoton

L'heure des papapis, illustré par Fabien Öckto Lambert, aux éditions Circonflexe est coup de coeur Notiséoton.
Quand Nathalie Lebreton adore et qu'elle en parle, c'est tellement mieux !



Un grand merci pour cette si belle mise en lumière de notre album.
Si vous voulez en voir un peu plus, une petite bande annonce...


Et si vous aimez notre duo déjanté, découvrez "La photo de classe", aux éditions du Ricochet, épuisé en 15 jours et déjà réimprimé, disponible partout partout !




jeudi 30 novembre 2017

A peine sorti, déjà épuisé !

On dirait moi un samedi soir.
A peine sortie, déjà épuisée...
Sauf qu'il s'agit de "La photo de classe", illustrée avec brio par Fabien Öckto Lambert, aux éditions du Ricochet, disparu en quelques jours.

Mais youpi, le voilà réimprimé, disponible pour tous les sapins de France, prêt à faire rigoler des familles entières. 
Vous le trouverez dans toutes les librairies et, s'il est déjà reparti, n'hésitez pas à le commander chez votre libraire préféré !



vendredi 15 septembre 2017

Naissance d'un album...

Aujourd'hui, je vais vous raconter une belle histoire, celle de la naissance d'un album !
Komansétikeusasepasse ? vous demandez-vous (avec cette orthographe ou pas)

Tout commence sur facebook. 
Oui, je l'avoue, je traîne pas mal sur FB. Faire défiler les posts de chatons mignons, de gros gâteaux et de belles illustrations met mon esprit en mode veille et me permet de faire avancer mes histoires.
Donc, sur la page d'une amie, je tombe sur une illustration de Perrine Rempault qui me fait craquer. Dans ce cas-là, on n'attend pas, on demande Perrine comme amie, on regarde ses photos... Et comme elle habite pas loin, on se rencontre en vrai, autour de la table de ma cuisine.
La mayonnaise prend entre nous. On est toutes les deux un peu cinglées, on aime les prouts de licorne et les histoires fofolles.

A force de boire du thé en grignotant des cookies, arrive ce qui devait arriver : nous prend envie de tenter l'aventure éditoriale en binôme.
Il fallait un texte... bien déjanté pour stimuler nos esprits malades !

- Dis-donc, t'aimes les lamantins, toi ? demande-je à Perrine.
- Faut voir, balance ton texte !

Il n'en fallait pas plus à l'intrépide Perrine pour dire banco, on y va, on plonge, on surfe avec Lamartine, le lamantin lamentable !

Comme Perrine habite pas loin (je l'ai déjà dit ? Je radote peut-être ???), le bonheur est dans ma cuisine (toujours), car nous pouvons travailler ensemble sur le personnage, le chemin de fer, les couleurs, les techniques... Tout ce dont un auteur est habituellement privé, je le découvre.
Alors, je vous en fais profiter, de ce making off d'album.

Perrine arrive donc avec son magnifique carnet de croquis, déjà très très rempli. Elle a bossé, la donzelle. Elle ne vient pas en mode touriste, tongs au pied, en faisant la planche dans les vagues chaudes...


Sur la page de droite, le texte qu'elle a recopié, sur la gauche ses idées d'illustrations, plein d'annotations marrantes.
Je glousse en découvrant les personnages !



 Puis, lorsque nous avons terminé la partie mise en scène, elle sort son énorme boîte de crayons de couleurs.
Je rectifie, elle se la pète en livrant à mes yeux ébahis ses trois niveaux de Luminances, pour lesquels elle a déjà vendu un rein et deux genoux.



Tout cela en cherchant sur instagram et pinterest des photos de chemises à carreaux, de fleurs et de coussins pour déterminer l'Association de couleurs, avec un grand A, qui rendra Lamartine totalement irrésistible.
Ce sera donc, orange, turquoise, jaune d'or !

Lamartine est né. Il n'est plus sur word, il est sur un carnet avant de galoper sur de belles feuilles A3, d'être gouaché, hachuré, chatouillé à la mine grasse.

Ce n'est que le début, car lorsque Lamartine sera prêt, il partira, dans ses petits souliers, à la rencontre d'éditeurs audacieux, qui n'auront pas peur d'oublier licornes, loups et pirates pour faire vivre un héros méconnu, LE LAMANTIN !

Nous on l'aime, on y croit à fond, on va essayer de partager avec vous la suite de ses aventures.
Alors, vous brûlez déjà de désir de rencontrer Lamartine, notre lamantin looser tombeur ?

mardi 12 septembre 2017

Attention, mignonnerie intense !

Les amis, vous étiez prévenus, faudra pas vous plaindre.
Vous avez ouvert ce post à vos risques et périls.

Cet album est un concentré de mignonnerie à base de doudou perdu, d'enfants choupinous, de paysages adorables. 
Claire Shorrock a déployé son talent tout britannique pour transformer mon texte en élixir de douceur, de ronronnerie, de thé avec un nuage de lait, tout en nous faisant voyager d'Europe en Amérique, au Japon et en Afrique.

Un grand merci à Marion Balalud, aux Editions Circonflexe, qui a su trouver la perle pour illustrer ce texte qui, au-delà de l'aventure du doudou perdu, délivre un petit message surprise à la fin...

Ce livre est conseillé à tous les enfants et à leurs doudous !




Des doudous surdoués, qui lisent même à l'envers...


 Et sur le ventre...


En faisant un gros câlin...



Et comme l'indique le titre, vous pourrez trouver Les Aventures d'un doudou à travers le monde partout partout partout, all over the world .


Que deviennent les doudous tombés du sac, oubliés sur un banc
ou perdus au détour d’un chemin ? Ils vivent des aventures
extraordinaires ! Voici celle de Caramel, un petit ours attachant qui
charme tous ceux qu’il croise sur son chemin.
Enfants étourdis ou rêveurs, adultes distraits ou pressés, au fil des
rencontres Caramel voyage autour du monde, depuis les pinèdes
du sud de la France jusqu’à la savane africaine en passant par les
jardins de Nagasaki. C’est finalement dans les bras d’une adorable
petite fille qu’il terminera son périple… sans pour autant cesser de
voyager, car la vie réserve de nombreuses surprises !

jeudi 31 août 2017

L'heure des papapis.... késako ?



Et si c'étaient les papas qui allaient chercher leurs enfants à l'école ?



Tout commence quand la maîtresse décide : « Demain, ce sera l'heure des papas. » 
Ouais, parce que vous, je ne sais pas, mais moi, "l'heure des mamans", je trouve que ça a un petit côté d'antan qu'il faudrait faire bouger !

Lorsqu'ils apprennent la nouvelle, ces derniers trouvent tous une mauvaise excuse : tandis que Monsieur Lion prétexte que c'est pile l'heure de sa sieste, Monsieur Pigeon objecte qu'il ne connaît pas le chemin de l'école... 
Mais leurs femmes ne sont pas dupes et trouvent chacune une solution pour contrer leur manque de volonté. 
Et si, finalement, aller chercher les bouts de choux à l'école n'était pas une corvée, mais l'occasion de papoter avec les potes ? Et si les papis s'y mettaient aussi ?



Cet album existe aussi en version « gros caractères » pour les lecteurs malvoyants ou ayant des difficultés de lecture.

Un grand merci à Fatiha Djiaba et Elsa Dupuis, mes éditrices, qui ont cru en cet texte déjanté, et à Fabien Öckto Lambert d'avoir accepté de l'illustrer si chouettement !

vendredi 25 novembre 2016

La Maison Eliza est officiellement ouverte !

 C'était mercredi 23 novembre à 15h00 !
La Maison Eliza ouvrait très officiellement ses portes.
Yohan installait les originaux de Caroline Ayrault et Maurèen Poignonec, pour Chichi Poilu et La grande inconnue.



Les coloriages et activités étaient prêts.


 Caroline peignait la vitrine.



Sous l'oeil incrédule des voisins...
Mais oui, madame, quand on est illustratrice, on a le droit ! Il est beau mon ours, non ?


Dis donc, mon petit Boris, on ne t'a jamais appris qu'il n'est pas poli de montrer du doigt en ricanant ?


On ne croque pas non plus les musiciens. N'importe quoi, mon gros Gouzirizis !


Il a bien fallu dévoiler son petit nom ridicule.
Allez, je commence, après tout, c'est ma faute si on se moque de Chichi Poilu !


 Un délicieux goûter attendait les enfants (et les plus grands tout aussi gourmands !).


Notez le détail du Chichi planté dans le moelleux au chocolat ! Il en a de la chance, ce lion !


 Les livres sont bien en évidence, c'est parti, feuilletez !


Le photographe (que je remercie pour ses belles photos) a posé son appareil quelques instants...


Fini de piquer des gourmandises au buffet, tout le monde au boulot, pour dédicaces à gogo et à 4 mains !





Avez-vous remarqué comme Caroline et moi sommes  aidées par nos bagues magiques Chichi ? De quoi réaliser des dédicaces exceptionnelles !


Maurèen, Caroline, Flora, Louloute, Pauline et Yohan, nous étions tous heureux et fiers d'avancer ensemble dans cette belle aventure.
Un immense merci à eux pour ce formidable moment et d'avoir fait une petite place à mon Chichi dans leur catalogue qui promet des merveilles.
 

Et chez Maison Eliza, on a le sens de l'accueil mais surtout de la générosité car...


Alors n'hésitez pas à commander leurs livres pour Noël, Pâques, tous les non-anniversaires du monde, vous ferez des heureux que vous connaissez... ou pas !